Catégories
Sport

La course en arrière

Il existe de multiples records farfelus… et certains, ne le sont pas tant que ça. Enfin, ça se discute !

Comme celui dont nous allons parlé aujourd’hui. La course arrière (également appelée « rétro-running) est une discipline de plus en plus pratiquée par une poignée d’athlètes et qui dispose de ses propres championnats du monde.

De nombreux sites énumèrent les bienfaits de cet exercice (gagner de la puissance et de l’endurance, brûler plus de calories), mais en pointant parfois les limites d’une pratique trop intensive (hyper extension des genoux, par exemple).

L’allemand Thomas Dold est l’un des spécialistes les plus connus de la course arrière. Il détient à l’heure où nous écrivons ces lignes 8 records du mondes (allant du 800m en 2’31 » au 10 000m en 38’50 »).

Un marathon en course arrière

Le record le plus impressionnant en course arrière est peut être celui du marathon ! Il a été établi le 9 avril 2017 par un autre allemand, Markus Jürgens. Ce modeste marathonien qui possède un record à 2h56 en marche avant, à parcouru la distance de 42,195km en arrière en 3h38m27s !

Précédemment, c’était également un allemand qui possédait le record en la personne d’Achim Aretz avec un chrono de 3h42m41s réalisé en 2010.

Pour suivre l’évolution des records de course en arrière :
http://www.recordholders.org/fr/list/backwards-running.html

Suivez-nous sur Facebook pour être au courant de nos nouveaux articles sur les records du monde.