Quel est le record du monde du marathon ?

28 octobre 2019 0 Par admin

La barrière des deux heures… c’est pour bientôt ?

Le marathon est une épreuve de course d’une distance de 42,195 kilomètres.  Ces dernières années le record masculin a été plusieurs fois battu, tandis que le record du monde féminin vient tout juste de tomber en 2019. Les détenteurs des records du monde sont Eliud Kipchoge, chez les hommes, avec un chrono de 2h01’39, réalisé lors du marathon de Berlin (Allemagne), le 16 septembre 2018 et Brigid Kosgei qui a réalisé 2h14’04, lors du marathon de Chicago (Etats-Unis), le 13 octobre 2019.

Le record du monde du kenyan Eliud Kipchoge a été réalisé à Berlin, en negativ split (1h01’06 au 1er semi-marathon et 1h00’33 au second) et il s’est vite retrouvé seul en tête, puisqu’au liève ne l’a suivi au-delà du 25e km. Il a couvert le dernier kilomètre a une allure moyenne de 21,53 km/h.

Vidéo du dernier kilomètre du record du monde d’Eliud Kipchoge :

On croyait le record du monde féminin bien accroché aux baskets de la britannique Paula Radcliffe (il tenait depuis 16 ans), mais son record est tombé le 13 octobre 2019. La kenyane Brigid Kosgei a couvert le marathon en 2h14’04 :

 

Les records du monde de marathon non-officiels

Un homme est allé plus vite que le record du monde de Kipchoge et à deux reprises : c’est Eliud Kipchoge lui-même.

Cependant, lors de ces deux tentatives monstrueuses, des conditions n’étaient pas réunies pour homologuer le record du monde. La première fois à Monza avec le projet Breaking2 de Nike où il s’est approché à 25 secondes de la barrière des 2 heures :

Et ensuite avec la société Ineos et son projet « 1h59 » en octobre 2019. Le marathon s’est déroulé à Vienne le samedi 12 octobre 2019, dans des conditions ne permettant pas non plus l’homologation de la performance incroyable : 1h59’40. Les moyens mis en place pour le record sont impressionnants : 41 lièvres qui se sont relayés tout au long de la course, des balayeurs tous les 200 mètres qui retiraient les moindres branchages sur le parcours, des cyclistes qui ravitaillaient l’athlète, un parcours plat de 9,9km, bordé d’arbres qui le protègent du vent, une voiture qui donne le rythme idéal devant lui ett les lièvres… Tout a été étudié pour réussir cet exploit. Les médias ont été bien sûr subjugués par cette performance, mais ce n’est évidemment pas la plus belle, puisqu’elle a été surtout réalisée dans un but marketing.

Maintenant, nous attendons le jour où les deux plus grands marathoniens du moment seront réunis sur la même course pour faire descendre ce record. En effet, l’éthiopien Kenenisa Bekele a réalisé 2h01’41 au marathon de Berlin 2019, une performance à deux secondes du record du monde.

Cela promet une belle lutte dans les mois/années à venir.