Record de mémorisation du nombre pi

Record de mémorisation du nombre pi

Le record du monde de mémorisation du nombre pi

Pi est un nombre très difficile à apprendre car la suite de décimales ne suit aucune logique particulière. Et pourtant, il y a pas mal de personnes dans le monde qui se lancent le défi d’apprendre le maximum de décimales de ce nombre irrationnel. A la fois pour la gloire que représente le fait de détenir un record, mais aussi et surtout parce qu’ils permettent ainsi de découvrir ou faire découvrir des moyens de mémorisation extraordinaires qui permettent de retenir de grandes quantités d’informations dans un temps restreint.

Petite histoire de la mémorisation du nombre pi

Le record validé à ce jour est de 70 030 décimales retenues et récitées. Ce record est détenu par l’indien Suresh Kumar Sharma qui l’a réalisé le 21 octobre 2015, soit 30 décimales de mieux que l’autre indien, Rajveer Meena (un étudiant de 21 ans !) qui avait fait sa performance quelques mois plus tôt, le 21 mars 2015. 17 heures et 14 minutes ont été neccessaires à Suresh pour énumérer les 70 030 décimales, soit bien plus que les 9 heures et 27 minutes de Rajveer pour donner les 70 000 premières.

Ces indiens ont ainsi battu le record précédent qui était détenu par le chinois Chao Lu qui avait réalisé 67 890 décimales auparavant (il les avait récitées en un peu plus de 24 heures, soit moins d’un chiffre par seconde). Il expliquait alors connaître 100 000 décimales de π. Cependant, il se trompa lors de sa récitation au 67 891 ème chiffre en donnant un « 5 » en lieu et place d’un « 0 ». Alors que tout le reste était bon, cette erreur l’empêcha de détenir un record bien plus élevé et qui n’aurait certainement pas été battu aussi rapidement.

Dans la course au record, il y a également un psychiatre japonais de 72 ans (il avait 59 ans lors de la tentative) qui mériterait sa place en haut du podium mais qui joue de malchance. Il a pulvérisé le record avec 83.431 décimales alignées par cœur (13 heures de récitation). En 2006, il récite publiquement 100 000 décimales pendant 16 heures et 30 minutes. Le travail de mémorisation de tous ces chiffres lui a pris une année entière. Malheureusement, les informations sur son exploit n’ont pas été jugées assez précises et sûres pour que son record soit reconnu.

Ce japonais racontait même dans une interview du Guardian [je vous donne le lien plus bas] connaître 111 700 décimales.

 

Jusqu’où iront ces maîtres de la mémorisation : 150 000, 200 000, 300 000 décimales ? L’avenir nous le dira mais il va falloir s’armer de beaucoup de patience, aussi bien pour eux dans leur apprentissage que pour nous à les écouter réciter 😉

 

Fabien Olicard est un mentaliste qui parle régulièrement de ce nombre et des techniques de mémorisation. Il a fait un passage à Montreux qui a été très remarqué et où il nous apprend sans qu’on s’en aperçoive au début une vingtaine de décimales de pi :

 

Voici un lien vers le livre des 10 000 premières décimales de pi, de Nina Chevendt :

L’interview très intéressante (en anglais) sur le japonais qui ne désespère pas un jour de détenir ce record : https://www.theguardian.com/science/alexs-adventures-in-numberland/2015/mar/13/pi-day-2015-memory-memorisation-world-record-japanese-akira-haraguchi

La page officielle du record retenu par le Guinness des Records : http://www.guinnessworldrecords.com/world-records/most-pi-places-memorised

Laisser un commentaire

Résoudre : *
46 ⁄ 23 =


Fermer le menu